Un enseignant fait un don de l’un de ses reins à une étudiante musulmane

Un enseignant fait un don de l’un de ses reins à une étudiante musulmane

Voila un immense acte de générosité venant de la part d’un professeur au Royaume-Uni. Alya Ahmed Ali, une jeune écolière de treize ans et originaire de Stratford, raconte comment son professeur et coordinateur, Ray Coe, a littéralement changé sa vie en lui faisant don d’un de ses reins.

«  C’est un homme très bon et il était très gentil avec moi quand j’étais très malade. Je suis très heureux d’être à l’école maintenant que j’ai mon nouveau rein  » s’est-elle exprimée, très reconnaissante envers ce geste.
«  Je n’ai pas de maux de tête, des étourdissements et des vomissements maintenant  » ajoute-elle.
La transplantation a eu lieu à l’hôpital pour enfants de Great Ormond Street en février dernier et a été effectuée avec succès.

Lorsque la mère d’Alya a alerté le coordinateur de sa fille, Ray Coe, en lui faisant savoir qu’elle ne pourra malheureusement pas être scolarisée dans l’école communautaire de Royal Docks, pour cause de dialyse, ce dernier a immédiatement demandé s’il pouvait l’aider. «  J’ai demandé : “ Puis-je inscrire mon nom en tant que donneur ?” Je savais ce que cela signifiait d’être donneur ainsi que les conséquences que cela pouvait avoir. Je savais exactement ce que je faisais  » a t-il raconté dans le quotidien anglais Evening Standard.

Le père d’Alya, Ahmed Ali considère Mr Coe comme un «  héro et un sauveur  ». «  Ray a donné à Alya bien plus qu’un simple cadeau de la vie. C’est un homme merveilleux. Nous lui devons beaucoup » ; a t-il ajouté.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]