En Arabie saoudite violer et assassiner sa fille est « halal » si tu as 40 000 euros

En Arabie saoudite violer et assassiner sa fille est « halal » si tu as 40 000 euros

Les salopards, les pédophiles et les assassins peuvent s’en sortir facilement au pays du, gallek!« Gardien des lieux saints de l’Islam »,  s’ils ont de l’argent ou des relations en haut lieu.

Le prédicateur Fayan Al-Ghamadi, qui a violé et assassiné sa fille âgée de 5 ans, est sorti de prison après seulement quatre mois de taule. Selon les moeurs de ce régime barbare, il en a le droit parce qu’il a versé de l’argent à la famille. 40 000 euros.

La petite Lama a été violée, brûlée et martyrisée par son père. À son admission à l’hôpital, les médecins ont découvert, horrifiés, que le corps de la petite portait des traces de blessures par câbles électriques. Son dos était brisé, son rectum brûlé et elle avait été violée à plusieurs reprises. Elle a fini par décéder.

Pour moins que ça, la justice de ces bédouins de mes deux sectionnent la tête de pauvres malheureux tombés entre leurs mains, bonnes philippines, petits revendeus de drogue ou « sorciers » libanais, mais pour Fayan Al-Ghamadi, prédicateur qui explique la parole divine et montre aux musulmans le bon chemin, violer, assassiner et brûler sa fille ne peut être considéré comme un crime, ou très peu.

40 000 euros, le « prix du sang », ont permis à ce pédophile et assassin d’échapper à la peine capitale.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]