Le collégien arrêté pour une horloge artisanale demande 15 millions de dollars de réparation

Le collégien arrêté pour une horloge artisanale demande 15 millions de dollars de réparation

Ahmed Mohamed avait été interpellé abusivement dans son école, au Texas, pour une horloge artisanale confondue avec une bombe. Le collégien de 14 ans réclame aujourd’hui 15 millions de dollars de réparation.

15 millions de dollars. C’est la somme que réclament les avocats d’Ahmed Mohamed en réparation du préjudice causé par son arrestation en septembre dernier. Le jeune homme de 14 ans avait été menotté et brièvement détenu pour avoir amené à l’école un bricolage de son « invention » : une horloge composée d’un écran numérique et d’un circuit électronique, qu’un enseignant puis la police avait prise pour une bombe.

Élève de troisième du lycée MacArthur de la ville d’Irving, près de Dallas, le jeune homme de 14 ans, d’origine soudanaise et de confession musulmane, avait suscité une impressionnante vague d’indignation et de soutien sur les réseaux sociaux  lorsque sa soeur avait tweeté une photo le montrant menotté, portant un T-shirt arborant le logo de la Nasa. De nombreuses personnalités, dont Barack Obama et Mark Zuckerberg, l’avaient notamment invité en signe de reconnaissance de son talent.

« Traumatisme psychologique important »

Ses avocats ont adressé une lettre à son école et à la ville d’Irving, menaçant de poursuites en justice pour réclamer un total de 15 millions de dollars: cinq millions à l’école et 10 millions à la municipalité. Selon cette lettre, l’incident a provoqué un « traumatisme psychologique important ».

Les avocats de ce fils d’immigrés soudanais ont argué que l’école, la police et des responsables de la municipalité avaient enfreint ses droits en l’accusant à tort, en l’arrêtant et en le « débinant » une fois son histoire révélée.

« Ahmed a clairement été ciblé à cause de sa race, de ses origines et de sa religion », a écrit Kelly Hollingsworth, l’une de ses avocates.

Sa famille a reçu des emails de menace et a été contrainte de quitter son domicile, dont l’adresse avait été révélée. Elle s’est depuis installée au Qatar où l’adolescent, qui avait été invité à la Maison Blanche, a reçu une généreuse bourse d’études.

 
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment