link

Gérard Depardieu sur sa conversion à l’islam

Gérard Depardieu sur sa conversion à l’islam

Depuis plusieurs semaines, Gérard Depardieu multiplie les interviewes à l’occasion de la sortie de son autobiographie intitulée “Innocent”. Et ce mercredi matin, l’acteur était l’invité dans l’émission culturelle de “France Inter”, “Boomerang”. Comme à son habitude, il a lâché quelques déclarations fortes et dit tout haut ce qu’il pensait notamment sur Marine Le Pen ou encore sur les attentats de Paris. Non Stop People vous en dit plus.

A l’occasion de la sortie de son autobiographie intitulée “Innocent”, Gérard Depardieu est en plein marathon promotionnel. Et ce mercredi matin, celui qui a clashé récemment les Restos du Cœur a été reçu dans l’émission culturelle de “France Inter”, “Boomerang”. En début d’entretien, il a tout d’abord exprimé ce qu’il pensait des fêtes de Noël. “Je n’aime pas trop les fêtes mais je respecte les gens qui croient au Père noël notamment les enfants même si on leurs ment déjà et comme on leurs ment tout le temps d’ailleurs. Pour moi Noël représente une certaine ivresse mais pas un recueillement”.

 

 Puis, celui qui s’est converti à l’Islam en voyant sa grand-mère rentrer en trance avec des sourates du Coran, ne veut pas que cette religion soit associée au terrorisme.  “Ce sont des fanatiques, de même que l’inquisition, c’était la même haine, la même violence, la même ignorance, la même connerie. Qu’on soit du Moyen-Age ou que l’on soit de maintenant ou même de plus tard, il y aura toujours des cons et c’est lamentable ce qu’il s’est passé et ça n’a rien avoir avec l’Islam que je connais”.

“Marine Le Pen m’inspire l’inculture”

Naturellement, Gérard Depardieu est revenu sur cette terrible soirée du 13 novembre. “J’étais sur un tournage et j’ai coupé toute les radios et j’ai coupé BFM TV et toutes ces choses, parce que les commentaires étaient tellement en dehors de la gravité du moment que j’ai préféré rester avec ceux qui étaient par terre”, a-t-il confié avant de pointer du doigt les services de renseignements : “Je pense qu’il y a une chose qui est importante c’est que je ne suis pas sûr que les services de renseignements et ceux qui tiennent les commandes aient suivi tout ce qui avait à suivre car je pense que tout cela était connu et reconnu. Cela dit c’est très difficile”. Enfin, celui qui apporté son soutien à Christian Estrosi pour les élections régionales a violemment taclé Marine Le Pen. “Elle ne m’inspire pas grand-chose. Simplement  la pauvreté du discours politique et l’inculture”.

[su_youtube url=”https://www.youtube.com/watch?v=Cb_NG2TsAM0″]https://www.youtube.com/watch?v=jDRzYMMDR5E[/su_youtube]

 

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]