La réponse percutante de Muhammad Ali à Donald Trump

La réponse percutante de Muhammad Ali à Donald Trump

A 73 ans, Muhammad Ali, le puissant gladiateur des rings entré dans la légende de la boxe, a préféré à l’art de l’esquive, dont il était le maître incontesté, la réponse percutante rendue coup pour coup à Donald Trump et à son florilège de contre-vérités abjectes, de mesures radicales sorties de son chapeau, et de propos islamophobes de plus en plus délirants.

C’en était trop pour cette icône mondiale de confession musulmane, admirée et respectée pour son influence positive exercée à l’échelle planétaire, qui n’a pas supporté que le redoutable trublion des Républicains puisse mettre en cause, avec sa mauvaise foi habituelle, les dires de Barack Obama, affirmant que plusieurs « héros sportifs » sont des musulmans pieux et accomplis.

Aussitôt prononcée par l’homme fort de Washington, aussitôt déniée à grands cris par celui qui convoite son fauteuil avec avidité, cette réalité, manifestement très dérangeante pour Donald Trump, a été corroborée par un témoin de poids qui a enfoncé le clou : « Je suis moi-même musulman et je peux attester que ce que dit Barack Obama est vrai. J’ajoute qu’il n’y a rien d’islamique dans le meurtre d’innocents que ce soit à Paris, ou à San Bernardino, ou ailleurs dans le monde », a riposté Muhammad Ali. (traduction Oumma)

« Les vrais musulmans savent pertinemment que la violence impitoyable des soi-disant djihadistes de l’ISIS va à l’encontre des principes mêmes de notre religion », a-t-il renchéri, en s’indignant de l’extrémisme à son paroxysme de Trump appelant à faire des musulmans les parias de l’Amérique.

« Je crois que nos dirigeants politiques seraient mieux avisés d’utiliser leur position et leur pouvoir pour faciliter la compréhension de l’islam auprès du plus grand nombre, au lieu de la brouiller constamment, en clamant haut et fort que les meurtriers ou terroristes sont des égarés qui pervertissent et salissent le véritable islam », a asséné Muhammad Ali en guise de conclusion, à la manière d’un KO verbal infligé à son adversaire, lequel n’a d’ailleurs pas pipé mot depuis…  Source : Oumma

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]