link

Pour rencontrer son futur mari, la Malaisie invente le speed dating halal

Pour rencontrer son futur mari, la Malaisie invente le speed dating halal

Dans un restaurant de Kuala Lumpur, capitale de ce petit pays d’Asie du Sud-Est à majorité musulmane, des célibataires se sont donnés rendez-vous dans un speed dating halal. Une première en son genre.

En guise d’incitation à respecter les préceptes de l’islam, les musulmans malaisiens risquent une amende et la prison pour le délit de « khalwat », qui signifie être seul avec une personne de sexe opposé autre qu’un conjoint ou un membre de sa famille.

Mais ce qui rend ce speed dating halal et conforme à la loi malaisienne c’est que les célibataires sont accompagnés par leurs parents.

Contrairement aux sessions de speed dating dites classiques, en Occident, conçues pour se rencontrer à nouveau par la suite et séduire, les couples dans la version islamique sont censés conclure un mariage après que les deux parties incluant les parents se soient mises d’accord.

Siti Aisha, une jeune musulmane célibataire coiffée d’un foulard rose et accompagnée par ses parents, est venue chercher l’âme sœur à une session de « speed dating » islamique en Malaisie. Comme elle, des centaines de jeunes goûtent à cette nouvelle forme de rencontres rapides « halal ». Dans ce restaurant, Siti échange timidement avec un homme pendant quelques minutes sous le regard de ses parents, jusqu’au retentissement d’une cloche invitant les hommes à changer de table pour rencontrer une nouvelle femme et peut-être future épouse.

La plupart des femmes portent des chemisiers à manches longues, jupes longues et foulards, à l’image d’un pays musulman conservateur, tandis que les hommes sont habillés comme en occident. Les participants ont tous un numéro épinglé à leur chemise, l’emploi des prénoms étant tabou. Certains prennent des notes en discutant.

Le Speed dating halal a conquis plus d’un en Malaisie. En effet, plus de de 2 000 personnes s’étaient inscrites pour participer à cette session de 50 places qui s’est déroulée le week-end dernier.

Un précédent week-end de rencontres organisé en mai a abouti à la formation de 14 couples. Zurih Yuhri, cofondateur du speed dating halal, espère que tous convoleront bientôt en justes noces. Compte tenu du succès du dernier speed dating halal, il souhaite organiser le prochain dans un endroit susceptible d’accueillir jusqu’à 500 couples. Plusieurs femmes ayant participé à la dernière session ont confié avoir éprouvé des difficultés à trouver l’âme sœur via des agences traditionnelles et des sites internet ou en s’en remettant au hasard.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]