“Il n’a pas crié ‘Allah Akbar’”, assure un témoin de l’attaque du commissariat

Plusieurs témoins ont assuré à BFMTV que l’assaillant du commissariat du 18e n’avait pas crié “Allah Akbar”.

Un homme a assuré à nos équipes qu’il n’avait pas non plus exhibé d’arme. “Quand il est arrivé, il était très normal”, assure-t-il.
Ce témoignage va à l’encontre de la description faite par la police dans un premier temps.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]