Une bague retrouvée chez les Vikings gravée d’un “pour Allah”

Une bague retrouvée chez les Vikings gravée d’un “pour Allah”

Grâce au bijou retrouvé dans une tombe viking, des chercheurs ont établi que des contacts auraient eu lieu dès le 9e siècle avec la civilisation islamique. 

Pourquoi une femme viking a-t-elle été enterrée au 9e siècle en Suède avec un anneau portant l’inscription “pour Allah” ? C’est la question que se pose le “Washington Post”. Le quotidien américain dévoile mercredi 18 mars une étude de la revue Scanning, réalisée par une équipe de chercheurs de l’université de Stockholm, qui pourrait amener à une modification de nos connaissances en histoire médiévale, et plus précisément concernant les relations entre le monde musulman et lesvikings.

L’anneau en argent avait été découvert par un archéologue au 19e siècle dans la tombe d’une femme viking à Birka, en Suède, et daterait du 9e siècle après J-C. Il porte l’inscription en écriture koufi “il-la-lah”, qui signifie “pour Allah”. La façon dont cette femme viking se l’est procuré reste inconnue. Ce bijou pourrait permettre d’établir des liens entre la civilisation viking et le califat abbasside qui dominait le Maghreb et le Moyen-Orient de 750 à 1258. Il s’agit du seul objet daté retrouvé en Scandinavie capable de relier les deux civilisations dès le 9e siècle.

Une bague échangée avec un commerçant arabe ?

Le site ScienceNews.org  rapporte que jusqu’à présent, les scientifiques pensaient qu’il s’agissait d’une améthyste. En fait, passée au microscope électronique, la monture révèle une composition en verre coloré, un matériau exotique pour les scandinaves. Mais les orfèvres arabes étaient habitués à utiliser ce type de matériaux. En outre, la bague ne présente pas de signes d’usure. Ce qui suggère qu’elle aurait eu très peu de propriétaires entre son créateur et la femme décédée. Cette dernière aurait donc pu l’échanger avec un commerçant arabe.

Les Vikings étaient très intéressés par l’argent, mais pas par l’or”, explique l’historien Farhad Hussain au ‘National World’, le quotidien d’Abou Dhabi. “C’était même une marque de distinction pour les Scandinaves.”

Les Vikings sont connus pour être de grands voyageurs. De longues traversées en mer jusqu’aux Amériques et à l’Est datant du 11e siècle sont rapportées dans les récits de l’époque. Des contacts fréquents, principalement commerciaux avaient déjà été établis pour cette période. Au regard de cette découverte, ils sont susceptibles d’avoir atteint Constantinople et même Bagdad deux siècles plus tôt…

A.F

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]