L’arrestation musclée de Katia 72 ans qui s’oppose à l’abattage des arbres

Elle a été arrêtée, mise au sol, menottée, emmenée au poste de police et placée en garde à vue pour être  interrogée. Katia Lipovoï n’imaginait pas cette séquence lorsqu’elle est allée manifester ce matin à proximité de son domicile dans le quartier de Beaulieu avec d’autres militants de son association. Tous protestent contre le projet de la mairie qui prévoit l’abattage de 98 platanes fragilisés par différentes tempêtes et coups de vent.

Elle regrette maintenant d’avoir secoué et fait tomber une barrière de sécurité derrière laquelle les policiers se trouvaient. D’où leur intervention. Son arrestation spectaculaire a été filmée et photographiée par plusieurs journalistes qui s’étonnaient du niveau de force employé pour maîtriser un petit bout de femme sans grand danger.

« Pendant la garde à vue, explique-t-elle, ils ont voulu me faire signer une déposition selon laquelle j’avais agressé un policier.

J’ai refusé en leur expliquant que je m’étais simplement débattue parce qu’ils me faisaient mal. » Elle sera finalement relâchée à 17 heures avec une convocation pour se rendre en avril prochain devant un tribunal qui pourrait la condamner à payer une amende.


Arrestation Katia Lipovoï à Poitiers

 
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]