Syrie: manœuvres aériennes conjointes de la Turquie et de l’Arabie saoudite

La Turquie a de nouveau poussé mardi à une opération terrestre en Syrie, tout en affirmant qu’elle y participerait avec ses alliés, rendant encore un peu plus improbable la perspective d’une trêve, censée entrée en vigueur cette semaine.

Six chasseurs saoudiens F-15 doivent participer à ces exercices, programmés de longue date, qui se déroulent dans la région de Konya (centre), a indiqué l’état-major turc dans un communiqué publié sur son site Internet.

Ces nouvelles déclarations de la Turquie, qui soutient l’opposition, devraient encore un peu plus envenimer ses relations avec la Russie, allié du régime, qui l’a accusée lundi de soutenir le terrorisme international.

Ces manœuvres interviennent alors que le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu a déclaré samedi qu’Ankara et Riyad pourraient participer à une intervention militaire terrestre contre l’EI sur le territoire syrien.

«Nous voulons une opération terrestre avec nos alliés internationaux. (…) Sans opération au sol, il est impossible d’arrêter les combats », a déclaré à la presse un responsable turc qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.Il a toutefois confirmé qu’il “n’y aura pas d’opération militaire unilatérale de la Turquie.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]