Yves Goldstein regrette ses propos discriminatoires envers les musulmans

Yves Goldstein regrette ses propos discriminatoires envers les musulmans

Le président de la section schaerbeekoise du PS, Yves Goldstein, a regretté jeudi que ses propos tenus récemment dans le contexte des attentats lors du Brussels Forum du German Marshall Fund aient pu blesser. Selon la RTBF, le compte-rendu qui en a été fait a soulevé un vent de protestation au sein de la section locale du parti dont certains membres pensent que M. Goldstein a stigmatisé l’ensemble de la communauté musulmane lors de cette table ronde organisée le 20 mars.

D’après la RTBF, citant le New York Times, lors de cet échange avec d’autres intervenants dont l’ancien juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière, celui qui est directeur de cabinet de Rudi Vervoort et proche de Laurette Onkelinx a déclaré qu’à Schaerbeek et Molenbeek sur base d’avis d'”amis enseignants”, “90% des élèves, âgés de 17 ou 18 ans, considèrent les terroristes de Paris comme des héros”.

Pour Yves Goldstein, la polémique est partie de cet article de presse étrangère dans lequel les propos qu’il a tenu à cette occasion “ont été déformés et/ou sortis de leur contexte. D’autres articles s’en sont suivis, déformant de plus en plus mes propos”.

“Les mots qui me sont prêtés vont à l’encontre des valeurs que j’ai toujours portées depuis les débuts de mon engagement politique, et ceux qui connaissent cet engagement le savent. La mauvaise interprétation de mes propos, voire leur instrumentalisation, me choque profondément”, a ajouté le chef de file du PS schaerbeekois.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]