France : un commerçant musulman condamné pour avoir refusé la mixité dans son magasin

France : un commerçant musulman condamné pour avoir refusé la mixité dans son magasin

Le tribunal de Bordeaux a condamné hier un commerçant à deux mois de prison avec sursis pour « provocation à la haine ou à la violence, discrimination et subordination d’un bien ou d’un service, le tout en raison du sexe ».

Récemment converti à l’islam, il avait instauré des jours d’ouverture pour les hommes et d’autres pour les femmes dans son magasin de Bordeaux. L’affiche avait créé la polémique en France et le maire de Bordeaux, Alain Juppé, avait demandé à la justice de se saisir de l’affaire.

Interrogé par le journal le Monde, l’avocat du prévenu avait estimé que dans cette affaire « il n’y a pas d’élément matériel : il n’y a pas eu de plainte, personne ne s’est estimé victime », ajoutant que le « contexte actuel de stigmatisation de la religion musulmane joue beaucoup dans ce dossier ».

En plus de cette peine de prison, le prévenu devra également payer une amende de 500 euros. Entre temps, le propriétaire a décidé de fermer son magasin.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]