Affrontements à Marseille: les Algériens défendent leur ville

Affrontements à Marseille: les Algériens défendent leur ville

A quelques heures du coup d’envoi samedi du match Angleterre-Russie de l’Euro 2016 au stade Vélodrome, une vague de supporters déferle dans une rue de Marseille, près du port. Des chaises fendent l’air.

De nouveaux heurts ont éclaté, ce samedi, entre supporters anglais, russes et français, sur le Vieux-Port de la cité phocéenne. Des affrontements qui ont repris vers 20 heures aux abords du Vélodrome, où se disputait le match Angleterre-Russie, suivis de quelques empoignades dans les travées, à la fin du match.

Quelque 250 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour faire face à ces brusques poussées de violences répétées, provoquées par plusieurs centaines de supporters, souvent très “alcoolisés, très remontés et prêts à en découdre”, selon le préfet de police.

Le Vieux-Port est jonché d’innombrables bouteilles de bière brisées -parfois par packs entiers-, de chaises et de tables des bars voisins qui s’empressent de fermer leurs terrasses et de baisser les rideaux de fer.

En effet, ceux qui ne cessent pas d’appeler au civisme et s’en prendre à tout ce qui est musulman ont été à l’origine d’échauffourées avec des musulmans de Marseille, après avoir scandé des slogans provocateurs à la sortie d’un bar. Des hooligans anglais se sont emparés du vieux Port avant de bruler un drapeau tunisien.

La séquence a déclenché une réaction chez les jeunes marseillais issus de l’immigration, Marocains, Tunisiens et Algériens se sentent provoqués.il sont procédé à une chasse poursuite des British qui n’ont montré aucun signe de respect.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]