VIDÉO. Alger : découverte d’une ville antique sous terre

A l’époque coloniale, la place des Martyrs, à Alger, était baptisée par les occupants place du Gouvernement. Pour les Algériens elle n’était que «placette El Oôud» (la place du cheval). Le cavalier sur le cheval, le duc d’Orléans, devenait, à leurs yeux, invisible. Pourquoi?…

 

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]