Italie : Deux Algériens accusés de la traite des humains

Italie : Deux Algériens accusés de la traite des humains

En l’espace de 24 heures, une vingtaine de jeunes harraga ont réussi à passer sur l’autre rive de la Méditerranée, précisément sur les cotes de la Sardaigne en Italie, distante de moins de 200 m du point de départ, à savoir la cote d’Annaba.

Mais le sort de ces derniers a accosté chez les agents de la sécurité publique et les services sanitaires qui les ont conduit vers un vers un centre de regroupement où ils ont été soumis à des examens de santé. Les enquêtes préliminaires ont dévoilé que deux d’entre eux  ont été accusés d’être actifs dans un groupe de  traite des migrants, et ce après avoir transporté  les mis en cause en Sardaigne contre des sommes valant entre 8 et 12 millions de centimes.

Echorouk a appris de sources bien informées que les harraga qui ont été arrêtés par les carabiniers sur les cotes de la Sardaigne ont pris le large depuis la plage de Oued Bougrate à Séraidi  à bords d’une embarcation artisanale avec moteur Suzuki acquise par ces dernier à 70 millions de centime.

Les côtes italiennes, prises d’assaut par les harraga algériens depuis 2005, ont connu des expéditions massives de clandestins qui avaient défrayé la chronique nationale à l’époque.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]