link

Slimani : «Je suis plus Algérien que certaines personnes qui me reprochent mon manque d’engagement»

«Demandez à tous mes entraineurs si je donne mon avis sur la titularisation de tel ou tel joueur»

 Islam Slimani a bien voulu revenir dans cet entretien accordé au Buteur sur ce match nul concédé face au Cameroun. Ciblé par des rumeurs, l’Algérien de Leicester se défend et affirme.
Islam un nul concédé à la maison face au Cameroun, comment avez-vous vécu ce semi- échec ?
C’était un match difficile face à une très bonne équipe du Cameroun. On a tout fait pour gagner mais malheureusement, on n’a pas été si efficaces. Ça arrive, on s’est loupés d’entrée mais bon, on va tout faire pour se racheter lors du prochain match.
Vous étiez un peu isolé devant et on n’a pas vu aussi une équipe algérienne si dangereuse en attaque, est-ce un signe d’impuissance face à une défense si performante que celle du Cameroun ou plutôt un test ?
Je ne pense pas que c’était un test parce que personne ne peut remettre ni peut nier que nous sommes  une belle équipe, on a juste manqué de réussite.  C’est le football, on peut battre n’importe quelle équipe, comme on peut aussi passer à côté.
Le public algérien était déçu du rendement de l’équipe, un mot peut-être pour ces supporteurs qui ont été nombreux à venir vous encourager ?
Comme je viens de le dire, dans un match de football, ce n’est jamais gagné d’avance. On a tout fait pour être prêts au rendez-vous, malheureusement on a raté notre sortie, on est vraiment désolés pour le peuple algérien et on promet de tout faire pour se racheter Inch’Allah face au Nigeria.
Le résultat du Nigeria vous-a-t-il mis sous pression ?
Non, on n’y a même pas pensé. Maintenant, il faut rester concentré sur les 15 points à prendre et on se battre jusqu’au bout Inch’Allah
Vous avez des amis à Leicester qui jouent  pour le Nigeria, avez-vous abordé la prochaine confrontation ?
Bien sûr, on parle souvent de ce match, après bien sûr chacun de nous se battra pour défendre les couleurs de son pays. On est des amis mais ça reste un match de qualification pour une Coupe du monde et là, chacun défendra à fond sa sélection.
Vous avez parlé avec votre camarade Mahrez sur ce résultat nul concédé face au Cameroun ?
Pas uniquement avec Mahrez. On s’est tous réunis, les 23 joueurs, pour parler et on s’est donné  le mot de vite oublier cette contre-performance afin de penser uniquement au prochain match. Beaucoup de choses se disent dans la presse mais nous les joueurs ont est unis.  On entend des choses dans la presse mais dites-vous que nous sommes solidaires.
Justement, on a parlé de quelques divisions dans l’équipe…
Attendez s’il vous plaît, je ne veux pas trop m’y étaler là-dessus mais j’ai envie de dire aux personnes qui remettent en cause mon nationalisme, je suis plus Algérien que certaines personnes qui me critiquent et me reprochent mon manque d’engagement dans ce dernier match.  Pour revenir à votre question, je vous assure que le groupe est uni  et solidaire pour un seul objectif.
Vous êtes très touché Islam ?
Ça fait vraiment mal au cœur. On se donne  à fond, on se bat pour honorer le pays mais on trouve toujours le moyen de me critiquer, bien sûr que ça me touche, je suis un Algérien pur sang, mais ça ne me déstabilise pas au contraire, je me suis toujours bien comporté et toujours assumé mes responsabilités. Vous pouvez appeler le coach Rajevac ou ceux qui l’avaient précédé si un jour Slimani a revendiqué ou réclamé la participation de tel ou tel joueur.
La FAF a décidé de se séparer à l’amiable du coach Rajevac, qu’avez-vous à dire ?
Ce n’est pas de mes prérogatives mais je dirai que la FAF connaît mieux que quiconque l’intérêt de notre Equipe nationale.
On parle de Belmadi, Courbis et Domnnech comme successeurs, quel est le profil d’entraineur qui faut pour notre équipe ?
Encore une fois, ce n’est pas aux joueurs de choisir le futur sélectionneur. Personnellement, je suis à la disposition de l’Equipe nationale. Quand on fait appel à moi, croyez- moi, je ne ferme pas l’œil pendant une semaine. Je me donne toujours à fond comme tout le monde et on fait tout pour rendre notre peuple heureux et quand je lis ce qui se dit dans la presse sur Internet, je suis vraiment affecté, ça me fait mal au cœur pour moi et pour les autres amis en sélection. Hassbiya Allah wa Ni3ma Al Wakil sur tout ce qu’ils sont en train d’inventer sur ma personne. Je viens comme un guerrier et certains trouvent le moyen de raconter des bobards sur moi. Dieu est témoin  que je dis la vérité.
Certains avancent que vous avez exigé le remplacement d’un joueur alors qu’il était titulaire au départ, pourquoi c’est toujours Islam qui est cité ?
Vous voulez savoir pourquoi ? Et bien parce que je suis  plus facile  à atteindre, c’est tout. Demandez à mes coéquipiers et mes entraineurs si je suis un homme à problème et vous aurez la réponse, je suis bien éduqué et mes parents m’ont toujours appris à vivre dans le respect et la discrétion, c’est mon caractère.
Islam un dernier mot pour le peuple algérien qui attend une réaction face au Nigeria…
On va tout faire pour redonner le sourire au peuple algérien.  Que nos fans se rassurent, on est unis et on travaille pour le bien de notre peuple. Croyez-moi qu’on a envie de revivre les moments de joie après notre Mondial au  Brésil. Ce nul ne nous condamne pas et on fera tout pour  rester dans la course, Inch’Allah.
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]