Les Algériens doivent renouer avec l’alimentation traditionnelle pour prévenir les maladies chroniques

L’alimentation traditionnelle est saine et les Algériens doivent renouer avec cette pratique pour préserver leurs santés et prévenir des maladies chroniques, a plaidé ce vendredi 27 janvier 2017 Ilyes Baghli, le président de la Société Algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (SANMO).

Dr. Baghli intervenait lors des 28ème journées internationales de nutrition et de médecine orthomoléculaire. Il a affirmé, relayé par l’APS, que les méthodes d’alimentation traditionnelles “sont saines et préservent la santé”, appelant les citoyens à renouer avec ces méthodes pour prévenir les maladies chroniques apparues ces dernières années.

Il a appelé lors de son intervention les nutritionnistes et les spécialistes en la matière à encourager la consommation de l’huile d’olive, la farine complète, le lait et les jus de fruits naturels, insistant sur la nécessité d’éviter tous les aliments contenant des produits chimiques ou des additifs alimentaires.

 Le citoyen est “exposé plus que jamais aux maladies chroniques dues au stress, à la pollution et à l’usage abusif de pesticides et d’engrais”, a-t-il soutenu.

“La société n’accorde pas trop d’intérêt aux conseils et recommandations en matière de nutrition”, a rappelé Dr. Baghli, soulignant l’importance de la prévention, moins coûteuse que les traitements médicaux.

Le Dr. Christine Bouguet Joyeux (France) a appelé de son côté à privilégier la cuisson à la vapeur pour ses qualités nutritives.

Par ailleurs, Dr. Shereen Lotfy Nassef (Egypte) a conseillé de consommer davantage de fruits et légumes antioxydants et d’encourager les générations futures à adopter ce type d’alimentation pour éviter certains problèmes de santé à l’avenir.

Huffpostmaghreb

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]