3.000 Algériens en situation irrégulière en Arabie saoudite

3.000 Algériens en situation irrégulière en Arabie saoudite

L’Arabie saoudite compte plus de 3.000 ressortissants algériens en situation irrégulière en 2017, soit 4% de la totalité des étrangers installés de manière illégale dans ce pays.

Selon le ministère saoudien de l’Intérieur, pas moins de 570.758 personnes originaires de 140 pays sont invités de quitter le territoire saoudien avant fin janvier 2018.

La mesure a pour finalité de réduire le nombre de travailleurs étrangers exerçant sans autorisation de travail.

D’après le même ministère, 3.000 Algériens auraient déjà quitté le royaume saoudien, tandis que d’autres attendent l’achèvement des procédures de voyage et la récupération de leurs passeports.

Dans le même sillage, le consul général d’Algérie à Djeddah, Abdelkader Kacimi El Hassani a révélé que le journal saoudien « Okaz » avait révélé en novembre dernier que 9.800 Algériens vivaient illégalement dans le Royaume et travaillaient dans divers domaines, entre autres l’enseignement supérieur, la médecine, la technologie ainsi que le sport comme entraîneurs.

Echoroukonline

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]