Transport/ Air Algérie paralysée par une grève

Air Algérie entre de nouveau dans une zone de turbulences. Les travailleurs du service maintenance de la compagnie aérienne ont entamé, hier en fin de journée, une grève inopinée et illimitée. Un fait qui perturbe l’ensemble des plans de vols de Air Algérie.

«Suite à un mouvement social sans aucun préavis déclenché par le personnel de la maintenance la nuit du 24 au 25 octobre, la compagnie Air Algérie informe sa clientèle que des perturbations toucheront l’ensemble des vols aussi bien sur les réseaux domestique qu’international », indique d’ailleurs la compagnie dans un communiqué rendu public ce matin.

La veille, le Syndicat des techniciens de maintenance (SNTMA) a décidé d’entamer une grève sans préavis. D’ailleurs, le Président-directeur général de la compagnie, Bekhouche Alache, a déploré cette absence de communication. Il a précisé que «la SNTMA  n’a même pas daigné contacter la Direction générale de la compagnie pour discuter de leurs revendications et ce, au terme de la réunion de leur assemblée générale extraordinaire, et a déclenché le mouvement de grève d’une manière contraire aux procédures en   vigueur relatives aux mouvements de protestation».

Les syndicalistes ont justifié le recours à la grève par l’absence de réaction de la direction par rapport à leurs doléances. Il s’agit notamment de la révision de la grille de classement et des salaires et ce, conformément aux dispositions de la convention collective. Les techniciens de maintenance affirment qu’ils n’ont pas été associés à la conception de grille. La direction justifie, elle, l’absence d’application de ces clauses par les problèmes financiers qu’elle vit.

Rania Aghiles / Algerie-focus

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]