Trump supprime les aides humanitaires à la Palestine

Trump supprime les aides humanitaires à la Palestine

Les Etats-Unis ont supprimé une partie de leur contribution à l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNRWA) et ne financeront pas les dizaines de millions de dollars promis jusqu’à ce que des réformes soient entreprises, a annoncé mardi le département d’Etat.

L’UNRWA fournit une assistance humanitaire en matière d’éducation, de santé et de services sociaux à plus de cinq millions de réfugiés palestiniens vivant dans les territoires palestiniens, ainsi qu’en Jordanie, au Liban et en Syrie.

Le président Trump avait déjà tweeté il y a deux semaines que les Etats-Unis donnaient aux Palestiniens des centaines de millions de dollars par an et qu’ils n’obtenaient « aucune reconnaissance ou respect », une menace directe pour l’UNRWA et les palestiniens qui bénéficie de ces aides.

Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés, a appelé le gouvernement américain à revenir sur sa décision de retenir 65 millions de dollars sur l’aide totale de 125 millions de dollars :

Cette décision aura des conséquences dévastatrices pour les réfugiés palestiniens vulnérables partout au Moyen-Orient, notamment pour les centaines de milliers d’enfants réfugiés en Cisjordanie et à Gaza, au Liban, en Jordanie et en Syrie qui dépendent de l’agence pour leur éducation

Le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré que cette coupe budgétaire « entraverait les efforts afin d’obtenir une solution politique à deux Etats et une stabilité régionale ». Il a également déclaré qu’Ankara augmenterait ses dons à l’agence humanitaire.

« Tout d’abord, l’UNRWA n’est pas une institution palestinienne, l’UNRWA est une institution des Nations Unies », a déclaré M. Guterres. Si l’UNRWA n’est pas en mesure de fournir des « aides vitales » et un soutien d’urgence, cela créera un « très très grave problème », a déclaré le secrétaire général de l’ONU.

Selon Trump, les Palestiniens ne veulent plus parler de paix et se demande « pourquoi leur donner ces énormes montant dans le futur ? ». Cependant, l’Etat américain se pose moins de question lorsqu’il s’agit de l’aide aux sionistes puisqu’en 2016 Barack Obama leur avait octroyé 38 milliards de dollars d’aide militaire sur dix ans.

Alnas

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]