Un deuxième Algérien tué à Marseille

Un deuxième Algérien tué à Marseille

Un jeune ressortissant algérien, originaire de Khenchla a été tué dans la nuit de dimanche à lundi dans le 15e arrondissement de Marseille.

Il s’agit de Yazid Zerfa, 27 ans, qui est tombé sous les balles d’un inconnu.

Dans moins d’une semaine, deux ressortissants algériens ont été assassinés dans la cité phocéenne.  Fatimi Naïm, un Algérien originaire de la wilaya de Khenchla a été abattu la semaine dernière à proximité d’une mosquée au 15e arrondissement de Marseille.Les deux meurtres ont suscité l’indignation de la communauté algérienne établie en France qui a reproché au consulat d’Algérie et des parlementaires issue de l’émigration leur inaction contre les agressions, et les meurtres dont sont victimes les ressortissants de cette ville.Selon des témoignages recueillis auprès de ces derniers, la victime se trouvait le jour de drame dans un salon de coiffure. A sa sortie, un inconnu est descendu d’une voiture “Polo” et a ouvert le feu sur lui, dont douze (12) balles l’ont atteint dans différentes parties de son corps.

Alertée, la police française s’est rendue sur les lieux du drame et a bouclé le périmètre. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur le tueur et déterminer les mobiles de cet homicide.

D’après des témoins, ni les membres du consulat, ni les députés n’ont daigné présenter leurs condoléances à la famille de Fatimi Naïm, contrairement aux autorités françaises qui se sont rendues à son chevet.

La presse française a rappelé que treize (13) ressortissants algériens ont été tués en France en 2017, dont neuf à Marseille, parmi eux trois originaires de Khenchla.

Il s’agit de Balagha Djamel, assassiné en avril dernier et puis Fatimi Naïm, la semaine dernière et enfin Yazid Zerfa tué lui-aussi dans le même endroit et de la même manière que le second.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]