Une députée française qualifie d’”ignominie” la décision d’indemniser les victimes algériennes

Une députée française qualifie d’”ignominie” la décision d’indemniser les victimes algériennes

Une députée française du parti Les Républicains (droite), Valérie Boyer, a qualifié aujourd’hui la décision du Conseil constitutionnel français d’indemniser les civils algériens ayant subi des dommages physique durant la Guerre d’Algérie d’”ignominie”.

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, la députée des Bouches-du-Rhône se dit “particulièrement choquée” par une telle décision qui, selon elle, “rouvre non seulement les cicatrices du passé mais qui ouvre également la boîte de Pandore”.

“Ainsi, les civils algériens qui ont ôté la vie à des milliers de pieds-noirs et de Harkis ont perdu la vie dans les massacres de la rue d’Isly ou par exemple à Oran, pourront obtenir une pension grâce au Conseil constitutionnel”, écrit la députée avant de s’interroger: “comment pouvons-nous accepter une telle ignominie ?”.riyad-mahrez-decide-a-quitter-leicester-8a19dc-0@1x

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]