Vidéo Exclusive : Tariq Ramadan s’exprime sur l’affaire

Vidéo Exclusive : Tariq Ramadan s’exprime sur l’affaire

Dans une vidéo jamais publiée, Tariq Ramadan revient sur les plaintes qui le visent actuellement et s’exprime sur l’affaire. Il affirme être innocent de ce dont on l’accuse.

Le 2 février, Tariq Ramadan est placé en détention provisoire. Quelques semaines avant de se présenter devant les juges, le professeur réalisait un enregistrement vidéo dans lequel il revenait sur l’affaire qui le touche. LeMuslimPost s’est procuré cette vidéo datée de mi-novembre et jamais encore diffusée. Dans cet enregistrement d’une dizaine de minutes, Tariq Ramadan revient sur les événements : accusations, traitement médiatique, politique, Islam… Le professeur n’évite aucun sujet pour son unique intervention à propos du fond de l’affaire Tariq Ramadan.

Tariq Ramadan affirme être « totalement innocent »

Tariq Ramadan indique qu’il est « totalement innocent » de ce dont on l’accuse et se dit « profondément confiant de l’évolution des investigations, avec le temps de la justice » qui est « plus long que le temps médiatique. » « Nous saurons qui a dit la vérité, qui a menti et qui, au fond, est innocent », ajoute-t-il.

« Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un complot »

Concernant les rumeurs de complot colportées sur les réseaux sociaux, il explique : « Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un complot. » Mais il estime que « ceux dont (il) était l’ennemi y ont vu une aubaine extraordinaire et s’y sont jetés tête baissée en pensant : ‘Voilà, on va le finir.’ » Tariq Ramadan s’étonne du manque d’investigation concernant les plaignantes. « Comme je suis le diable, la parole qui m’accuse est forcement la parole de l’ange, une parole d’évangile », s’étonne-t-il.

« Cette affaire-là n’a rien à voir avec l’Islam »

« Cette affaire-là n’a rien à voir avec l’Islam », affirme également Tariq Ramadan, qui ajoute : « Même ceux qui disent que ça n’a rien à voir avec l’Islam l’ont islamisée, comme si je représentais l’Islam. » Il s’étonne que ces accusations « disqualifient une pensée » et dénonce le « débat totalement hystérique, totalement insensé » qui a suivi les plaintes.

« J’ai beaucoup appris dans cette affaire-là »

« J’ai beaucoup appris dans cette affaire-là », affirme enfin Tariq Ramadan, serein. « J’ai appris sur les amis, les gens qui sont proches, les soutiens, j’ai aussi appris sur les ennemis, sur leur capacité à aller très loin, très bas dans leurs accusations et à savoir comment se tenir », ajoute-t-il, avant de rappeler qu’il a toujours prôné « la défense des femmes, la défense de leurs droits, l’égalité sociale, la lutte contre la violence, contre les mariages forcés et le droit de pouvoir porter plainte quand il y a violence ou harcèlement ou viol. »

« L’insulte, la menace et le rejet ne doivent pas être notre façon de réagir »

Concernant ses soutiens, Tariq Ramadan appelle à la sérénité. « L’insulte, la menace, le rejet, ça ne doit pas être notre façon de réagir à ceci, il faut apaiser les choses, il faut un débat qui soit un débat de fond, un débat apaisé sérieux », explique-t-il avant d’affirmer : « C’est avec de la sagesse, c’est avec de la pondération, c’est avec une vue longue sur les choses que nous réussirons. »

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]