Bombardement de Damas / La presse algérienne n’a rien compris, selon l’ambassade du Royaume-Uni

L’ambassade du Royaume-Uni à Alger s’est fondue d’un post des plus étranges expliquant en somme, que la presse algérienne a mal interprété les raisons qui ont incité la grande Bretagne à intervenir aux côtés des États-Unis samedi, en lançant des missiles sur la capitale syrienne.
« Il y a eu incompréhension de la part de la presse algérienne concernant les raisons ayant conduit le Royaume-Uni à mener une intervention militaire qui avait pour objectif d’affaiblir les capacités du régime syrien dans le domaine des armes chimiques », pouvait-on lire sur la page Facebook de la représentation diplomatique.

Le post inclus également un lien vers le texte intégral de la conférence de presse du Premier ministre britannique Theresa May transcrit en arabe. L’ambassadeur de Grande-Bretagne M. Barry Robert Lowen, voulait-il aider pour une meilleure compréhension des motifs présentés par son pays ? Ou serait-ce une manière d’exprimer son étonnement concernant les lectures et les analyses traitant du sujet, d’autant plus que la majorité d’entre-elles ne donnent pas de crédit aux motifs évoqués par les États-Unis et leurs alliés.

Algerie-focus / Massinissa Mansour

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]