Pour booster l’agriculture: l’Algérie fait appel aux Espagnols!

Les travaux de la commission mixte algéro-espagnole se tiendront mardi au Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rahal en présence des hommes d’affaires des deux pays et des représentants des chambres de commerce nationale et locale d’Espagne, dont celle d’Alicante et de Barcelone.

Une occasion pour les deux parties de débattre des dossiers ayant trait au partenariat dans les domaines d’énergie, de construction, du tourisme, d’industrie agricole et des véhicules ainsi que pour accroître les échanges commerciaux qui s’établissent à hauteur de 10 milliards de dollars. A cela s’ajoute la facilitation d’exportation des légumes algériens vers le marché européen.

A ce propos, Riyad Amor, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) a déclaré à Echorouk que malgré l’absence de conseil d’affaires entre l’Algérie et l’Espagne, la coopération entre les deux pays a connu d’importantes avancées, compte tenu de la nature des entreprises ibériques qui offrent des opportunités de partenariat à leurs homologues algériennes.

Pour Amor, l’Espagne est un pays pionnier dans les secteurs se rapportant à la construction, au tourisme, à l’industrie alimentaire, à la formation, à la santé et à l’énergie, estimant que les opérateurs économiques algériens peuvent engager des entretiens et des discussions dans ce sens avec les partenaires espagnols.

En outre, il a annoncé la venue des entreprises espagnoles en Algérie pour investir dans le domaine agricole, ce qui permettra d’exporter les légumes et les produits algériens vers le vieux continent.

De son côté, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Santiago Cabanas Ansorena a manifesté sa joie d’être en Algérie et exprimé l’importance des liens entre Madrid et Alger, et sa détermination d’œuvrer en faveur de leur renforcement.

Notons que l’ambassadeur d’Espagne a eu droit à un exposé sur le système national de la sécurité sociale, la politique nationale d’emploi ainsi que les divers dispositifs d’emploi mis en place par les pouvoirs publics, notamment ceux destinés aux jeunes en vue de créer des petites entreprises. A cet effet, il a été convenu entre les deux parties (algérienne et espagnole) d’organiser des rencontres entre les experts des deux pays et les instances concernées par l’emploi et la sécurité sociale afin d’échanger des expériences dans le domaine de la promotion d’emploi et le renforcement de la protection sociale au profit des ressortissants des deux pays.

Rappelons que le ministre du Travail, Mourad Zemali a reçu jeudi l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Santiago Cabanas Ansorena au siège de son département.

Echoroukonline

 
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]