Scandale du Club des Pins : la femme accusée d’adultère enfonce son époux

Scandale du Club des Pins : la femme accusée d’adultère enfonce son époux

Rebondissement dans le scandale de mœurs qui a secoué, la semaine dernière, la résidence d’Etat du Club des Pins, à l’ouest d’Alger. L’épouse d’un homme d’affaires accusée «s’adultère» après avoir été prise en flagrant délit en compagnie du directeur des équipements publics de la wilaya de Tipaza, vient de faire des aveux étonnants qui changent complètement la donne.

Elle accuse, à son tour, « son mari de l’avoir contrainte à la prostitution ». Alors que l’époux, un homme d’affaires originaire de Relizane, avait porté plainte contre sa femme pour « infidélité et vol d’objet de valeur pour les offrir à son amant poursuivi, lui aussi, pour adultère », l’épouse soutient le contraire devant le juge, près le tribunal de Cheraga.

Jeudi, l’accusée a affirmé que son mari « a élaboré ce scénario pour faire chanter le directeur de wilaya, afin qu’il récupère son argent qu’il aurait prêté à un ami de ce dernier ». Elle a soutenu que son époux « entretenait une relation d’amitié avec celui qu’il accuse aujourd’hui ». « Il lui a d’ailleurs offert une montre à 15 000 euros », a-t-elle affirmé, précisant qu’aujourd’hui, « c’est moi qu’il accuse d’avoir volé cette montre pour l’offrir à mon amant ».

L’accusée a en outre révèlé que son mari l’avait « répudié verbalement », sans enclencher la procédure légale. A travers ce subterfuge, il aurait fait d’une pierre deux coups: se débarrasser de son épouse sans qu’elle ne puisse bénéficier de ses droits, notamment financiers, et piéger un directeur de wilaya auquel il en veut.

De son côté, le directeur accusé a affirmé « avoir reçu une cinquantaine d’appels téléphoniques de l’épouse du plaignant, alors qu’il n’avait répondu qu’à deux appels, d’une durée respective de 5 et 7 secondes ». Selon ses dires, il a affirmé à « sa correspondante qu’il n’avait par le temps ». Mais l’épouse de l’homme d’affaires insistait en lui affirmant qu’elle lui demandait de venir sur demande de son époux.

Boualem M.  /Algeriemondeinfos

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]