Des Saoudiens appellent à l’ouverture d’une ambassade israélienne à Riyad

Des Saoudiens appellent à l’ouverture d’une ambassade israélienne à Riyad

Par Sadek Sahraoui – La chaîne de télévision israélienne Canal 7 affirme dans un article publié dimanche soir sur son site internet que plusieurs Saoudiens réclament actuellement l’ouverture d’une ambassade saoudienne à Jérusalem et d’une ambassade israélienne à Riyad.

La même source précise que certains universitaires saoudiens, comme Abdelhamid Al-Hakim, directeur du Centre du Moyen-Orient pour les études stratégiques et judiciaires de Djeddah, font partie des personnalités qui appellent à la normalisation avec Israël et à la création d’une ambassade saoudienne à Jérusalem. Le site internet de la chaîne israélienne rappelle qu’Abdelhamid Al-Hakim a déjà publié de textes appelant à établir la paix avec Israël et soutenant le droit des Israéliens d’avoir un Etat.

Shimon Kahan, analyste politique de la chaîne, a soutenu que le docteur Abdelhamid Al-Hakim a également déjà eu à appeler les Arabes à changer leur regard vis-à-vis des Israéliens et de la religion juive. L’universitaire saoudien aurait motivé le rapprochement avec Israël par la nécessité de contrer l’ambition iranienne dans la région et de créer un nouveau Moyen-Orient.

Le prince héritier de l’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane, a eu à s’exprimer sur la question. Dans un récent entretien au quotidien américain The Times, il a déclaré que son pays ne peut pas établir de relations avec Israël avant qu’une solution pacifique au conflit palestinien ne soit trouvée. Dans le même temps, il a indiqué que les deux pays ont un ennemi commun et pourraient développer une coopération économique. «L’Arabie Saoudite et Israël combattent un ennemi commun représenté par l’Iran et peuvent collaborer dans de multiples domaines économiques, mais des relations diplomatiques entre les deux pays ne peuvent pas être établies avant que le conflit palestinien ne soit réglé», avait-il soutenu. Autrement dit, il plaide pour des relations informelles avec l’Etat hébreu… Une sorte de normalisation qui ne dit pas son nom.

S. S. /Algeriepatriotique

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]