El Aouana (Jijel): le maire restreint le port du short

El Aouana (Jijel): le maire restreint le port du short

Jijel est-elle un Etat dans l’Etat? L’on serait tenté de le croire au vu des mesures attentatoires aux libertés individuelles prises dans cette wilaya. Cette fois-ci, c’est le président de l’APC d’El Aouana qui s’est cru autorisé à imposer une tenue vestimentaire aux citoyens en restreignant le port du short sur le territoire de sa commune.

Dans un arrêté daté du 24 juin en cours, le président de l’APC d’El Aouana interdit le port du short au niveau des zones urbaines et des locaux des administrations tout au long de la saison estivale 2018. Pis, il menace les contrevenants de sanctions.

Ainsi, au-delà du caractère liberticide de cette décision, c’est la problématique du développement du tourisme dans une région dotée de ressources inépuisables en la matière, qui se trouve posé. Peut-on sérieusement concevoir un essor de cette activité à l’aune d’interdictions uniquement motivées par des considérations idéologiques? Certainement pas.

Il est, de ce fait, du devoir des plus hautes autorités du pays d’intervenir pour rétablir l’ordre constitutionnel qui garantit les libertés individuelles et mettre un terme à ce qui ne peut être considéré que comme une agression contre l’économie nationale. Algeriemondeinfos /

R.I.

 

Dessins de la semaine

33239236_195669957727257_6192538552371249152_n

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]