Le fils de tebboune et le fils de l’ex-wali de relizane en prison: Kamel Le Boucher filmait ses rencontres

Le fils de tebboune et le fils de l’ex-wali de relizane en prison: Kamel Le Boucher filmait ses rencontres

L’affaire des 701 kg de cocaïne continue de faire tomber des grosses têtes. Après l’arrestation, mardi dernier, des 4 magistrats présumés impliqués dans l’affaire, et l’arrestation du fils de l’ex-premier ministre Tebboune, un autre magistrat, ainsi que le fils de l’ex-wali de Relizane, seraient accusés d’avoir aidé l’accusé principal dans l’affaire, le dénommé Kamel ‘’El-Bouchi’’. 

Le cinquième magistrat arrêté, s’agit selon certaines sources du procureur général près de la cour de Sétif, qui vient d’être interpellé ce jeudi 21 octobre 2018. Même si certains sources proches des instances juridiques de Sétif, ont démenti cette information, il n y a pas de fumée sans feu. Le fils d’Abdelmadjid Tebboune est soupçonné d’entretenir des relations suspectes avec Kamel ‘’El-Bouchi’’, principal accusé dans cette affaire, qui lui aurait remis une grosse somme d’argent en contrepartie de l’obtention d’un permis de construire un complexe résidentiel à l’époque où Abdelmadjid Tebboune occupait le poste de ministre de l’Habitat. Rappelons que, l’ancien maire de Ben Aknoun et le fils d’un ancien wali de Relizane sont eux aussi en prison pour avoir aidé l’accusé de manière illicite.

Dans le même contexte, d’autres sources ont révèlent que Kamel le Boucher filmait ses rencontres avec les grands bonnets. Des enquêteurs des services de sécurité seraient désignés par le ministère de la justice pour décrypter le contenu de ses vidéos récupérées par les services de sécurité lors des différentes perquisitions opérées au niveau des locaux et domiciles appartenant à “Kamel le Boucher”, pas moins de 5 disques dures contenant toutes les vidéos qui retracent les entrevues de cet homme d’affaires sont entrain les mains des enquêteurs.

Quant aux informations relayées par les médias et les réseaux sociaux citant le chauffeur personnel du directeur général dans cette affaire de cocaïne à Oran, la DGSN a démenti ses propos et elle a précisé que le chauffeur mis  en cause cité dans cette affaire n’est pas le chauffeur personnel du général major Hamel Abdelghani , il n’est qu’un  chauffeur par les centaines des chauffeurs relevant du parc automobile de la DGSN. Par ailleurs, le principal accusé dans l’affaire des 700 kilogrammes de cocaïne, saisie le 29 mai dernier au port d’Oran, Kamel El-Bouchi, a été présenté ce jeudi 21 juin devant le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger sous haute surveillance.

Reflexiondz

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]