Rapprochement économique entre l’Algérie et la Chine : la France se dit menacée

Rapprochement économique entre l’Algérie et la Chine : la France se dit menacée

Les inquiétudes européennes face au rapprochement stratégique entre l’Algérie et la Chine sont de plus en plus perceptibles. Si les projections des Chinois, inscrites dans le cadre du grand projet de la route de la soie, suscitent beaucoup d’espoir auprès des pays africains, l’Algérie en particulier, les Français les considèrent comme une menace réelle pour leurs intérêts dans notre pays.      

En perte de vitesse face au géant chinois sur le marché algérien, les Français se disent inquiets pour le devenir de leurs affaires. Coopération économique, technique, spatiale et culturelle, les relations entre l’Algérie et la Chine se développent de manière à inquiéter les politiques français qui multiplient les actions et tentent de convaincre leur gouvernement de changer de stratégie afin reconquérir le marché africain à travers l’Algérie.

Pour les sénateurs français, l’appel adressé par la Chine aux pays africains pour l’adhésion à son projet de la route de la soie et sa politique spatiale est un signe inquiétant qui « nécessite des actions françaises et européennes pour contrer l’extension de l’empire du milieu sur le continent africain », lit-on dans un rapport du sénat français.

A noter que la France est devancée par la Chine dans bon nombre de domaines de coopération. L’empire du milieu prend en effet des parts de marché de plus en plus importantes, lui permettant devenir le premier partenaire économique de l’Algérie ces dernières années.

A.B. / Algeriemondeinfos

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]