Illettrée, elle obtient à 82 ans un diplôme avec mention très bien : Hadja Aïcha, le courage en bandoulière (vidéo)

Illettrée, elle obtient à 82 ans un diplôme avec mention très bien : Hadja Aïcha, le courage en bandoulière (vidéo)

A 82 ans, Hadja Aïcha travaille encore la terre dans sa ferme. Chaque jour, été comme hiver, elle se rend à son labeur, dans la banlieue de Ténès, parcourant à pied plusieurs kilomètres. L’âge ne l’a pas empêchée d’acquérir une formation pour développer ses connaissances et moderniser sa méthode de travail.

« J’aime cette terre. Je suis là pour veiller sur le legs de mon défunt mari », a-t-elle déclaré, ajoutant : « J’ai eu 10 enfants. Chacun d’eux à choisi son propre chemin, à l’exception d’un seul qui se charge avec moi des travaux de la ferme. Ce dernier me demande souvent de rester à la maison. Ce n’est pas facile pour moi d’abandonner le travail de la terre car cette activité me fait beaucoup de bien ».

Son lien fort à la terre ajouté à une énergie hors du commun d’aller de l’avant sur le chemin de la vie ont amené Hadja Aïcha au Centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) de Ténès, pour parfaire ses connaissances, malgré son âge avancé et son illettrisme.

C’est désormais chose faite, puisque les responsables du centre ont salué cette « ambition », en approuvant l’inscription de Belabbes Asmane Aicha dans l’une des spécialités agricoles, s’adjugeant ainsi le privilège d’avoir parmi ses rangs, « la stagiaire la plus âgée de la wilaya » sinon de toute la région.

Une fois admise à ce centre, la vieille dame se montra d’une assiduité remarquable au sein de son groupe. Elle quittera le centre à l’issue de sa formation avec un diplôme en poche, obtenu avec la mention « très bien ».

Algeriemondeinfos /  Linda Ami

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]