Quand la France s’implique dans la répression des Égyptiens!

Quand la France s’implique dans la répression des Égyptiens!

Des ONG égyptiennes et internationales ont accusé lundi la France d’avoir appuyé les autorités égyptiennes dans la répression de l’opposition, et l’”écrasement du peuple égyptien”  à travers des armes et des systèmes de surveillance fabriqués en France et dont Al-Sissi en a bénéficiés. C’est ce qu’a révélé le site d’informations “Arabi 21”.

” La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), l’Institut des études es droits de l’homme du Caire, la Ligue des droits de l’homme (LDH) et l’Observatoire des armements (OBSARM) ont publié lundi un rapport commun de 64 pages dans lequel il a été indiqué que “l’Etat français et des sociétés françaises sont impliqués dans la répression sanglante survenue ces cinq dernières années en Égypte”.

Les mêmes ONG  ont révélé que la France avait livré “des armes de guerre et des techniques de contrôle et des systèmes de surveillance qui ont contribué à la mise en place d’un projet de surveillance et de contrôle pour contrer toute tentative de dissidence et de mobilisation”.

 

En outre, il a été révélé une hausse des ventes d’armes françaises livrées à l’Égypte   qui passent ainsi de 39.6 millions à 1.3 milliard d’euros entre 2010 et 2016.

Les auteurs dudit rapport se sont focalisés sur “les systèmes de contrôle, le contrôle des foules et le recueillement des données individuelles ce qui ont conduit à l’arrestation à des dizaines de milliers d’opposants et d’activistes”.

“Si la révolution égyptienne de 2011 était portée par une génération connectée sur facebook et qui a su drainer les foules, la France participe aujourd’hui à l’écrasement de cette génération à travers la mise en place d’un système de surveillance ayant pour but d’étouffer dans l’œuf toute contestation”.

Les ONG ont rappelé que le 21 août 2013, l’Union européenne (UE) a décidé la suspension des licences d’exportation vers l’Égypte d’équipements sécuritaires et d’armes pouvant être utilisés dans la répression interne”.

Echoroukonline / Traduit par: Moussa. K.

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]