Japon : des mosquées mobiles ouvriront leurs portes aux touristes musulmans lors des JO 2020

Japon : des mosquées mobiles ouvriront leurs portes aux touristes musulmans lors des JO 2020

Elle a émergé au milieu des embouteillages monstres lors du Ramadan 2016, afin de faciliter l’accomplissement du devoir religieux des Indonésiens, la petite mosquée mobile de Jakarta a fait des émules au Japon, là où les restaurants et les établissement hôteliers labellisés halalont fleuri dans le paysage en l’espace de quelques années.

Si la vocation de ces lieux de culte itinérants est la même, le camion de 25 tonnes, blanc et bleu, qui pourra accueillir jusqu’à 50 fidèles à Tokyo, aux portes de son stade qui vibrera alors au rythme des Jeux Olympiques de 2020, présente toutefois une particularité : il fera résonner les psalmodies du Noble Coran en plein coeur d’une capitale non musulmane et dans une contrée où les mosquées se font encore rares.

Soucieux de rendre le séjour des touristes musulmans des plus agréables à l’occasion de cet événement sportif planétaire, le pays du Soleil-Levant voit encore plus grand, bien au-delà de sa cité phare. Il envisage en effet de déployer toute une flotte de mosquées mobiles dans d’autres localités, aux abords des différents sites de compétition, ainsi que l’a d’ores et déjà annoncé le centre de presse étrangère du Japon.

A l’image de la petite mosquée mobile de Jakarta, la salle de prière sur quatre roues conçue par une société nippone comprendra un espace dédié aux ablutions et, quand sonnera l’heure de la prière, ouvrira ses portes latérales pour que les visiteurs musulmans puissent se recueillir dignement.

« En tant que pays ouvert et hospitalier, nous voulons partager l’idée de l’omotenashi (hospitalité japonaise) avec les musulmans », a déclaré Yasuharu Inoue, la cheville ouvrière du projet. « Nous aimerions que la mosquée mobile devienne un outil pour promouvoir la paix dans le monde », a-t-il renchéri, en nourrissant l’espoir que la mosquée mobile “made in Japan” fera des petits sous d’autres latitudes, au cours d’autres prestigieuses compétitions internationales, telles que la Coupe du monde de rugby ou, mieux encore, le Mondial de football au Qatar, en 2022.

Dans le lointain Japon qui se met à l’heure du halal, fabrique et déploie sur son sol des mosquées mobiles, on est à des années-lumière de la France et de ses cris d’orfraie poussés contre “l’islamisation” de l’Hexagone, dès que la question du halal ou des mosquées est abordée…

Oumma

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]