La nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran livré en fin décembre

La nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran livré en fin décembre

Le projet sera réceptionné définitivement en fin décembre prochain.

Le projet de réalisation de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran “Ahmed Benbella” est actuellement en phase d’équipement pour être livré en fin décembre prochain, a appris l’APS  jeudi 20 septembre du directeur général de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA) d’Oran.

 

Abdelkader Kessal a indiqué que le taux d’avancement des travaux de réalisation de cette nouvelle aérogare a dépassé 80% et est en phase d’équipement en matériel de technologie de nouvelle génération.

Le projet sera réceptionné définitivement en fin décembre prochain, a-t-il annoncé, signalant que les gros £uvres ont été achevées à cent pour cent.

Le même responsable a déclaré que ce projet pris en charge par l’entreprise Cosider contribuera à renforcer les infrastructures de base modernes de la wilaya d’Oran, en plus de développer la dynamique du secteur socio-économique.

L’EGSA d’Oran veille à la qualité de la réalisation pour que cette nouvelle aérogare destinée aux vols internationaux soit conforme aux normes internationales et à l’évolution technologique en matière de gestion des grands aéroports, a ajouté Abdelkader Kessel.

Ce projet permettra, une fois mis en service, de traiter quelque 3,5 millions de passagers par an au lieu de 1 million de voyageurs par an actuellement, avec la possibilité de son extension à l’avenir pour atteindre 6 millions de passagers par an.

La structure de l’aéroport est composée de plaques solaires assurant 25% des besoins de l’aéroport en électricité et confère un aspect esthétique à cette infrastructure. Un parking à étages d’une capacité de 1.200 véhicules est en cours de réalisation, en plus celui à l’extérieur de 2000 véhicules.

Le directeur général de l’EGSA a fait savoir que le coût du projet est estimé à 21 milliards DA, scindé en trois lots, ceux de la réalisation de la nouvelle aérogare, de réaménagement de l’ancienne utilisée actuellement aux vols internationaux qui sera reconvertie pour les vols intérieurs et de réalisation d’un bloc de gestion des marchandises et l’aménagement d’espaces de fret, de stockage et de traitement qui permet d’augmenter le volume de traitement des marchandises de 2.000 tonnes actuellement à 15.000 par an.

APS

Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]