Algérie – Le favoritisme cessera-t-il un jour au sein de la compagnie aérienne publique, Air Algérie ?

En juin dernier, une nouvelle responsable a été nommée à la tête de la succursale d’Air Algérie à Genève. Il s’agit de Mme Wissam Benbartaoui, qui a remplacé M. Hasbellaoui Abdennour.

Le 20 juin 2018, les « pouvoirs de Hasbellaoui Abdennour sont radiés. Signature individuelle, limitée aux affaires de la succursale a été conférée à Benbartaoui Wissam, d’Algérie, à Lancy », peut-on lire sur la Feuille Officielle suisse du Commerce (FOSC). Cependant, cette nomination suscite moult interrogations du fait qu’elle n’obéit pas à la réglementation de la Fonction publique. En effet, Mme Wissam se trouvait déjà en Suisse avec son époux, M. Abdelhamid Ahmed Benbartaoui.

Ce dernier a été nommé en 2017 pour un mandat de quatre ans au sein de la mission permanente d’Algérie à Genève, en qualité de Premier Secrétaire. La loi algérienne n’autorisant pas l’épouse d’un fonctionnaire diplomatique envoyé en mission à l’étranger d’occuper un poste au sein d’une entreprise publique algérienne dans le même pays, Mme Wissam Benbartaoui ne devait pas rafler un tel poste. D’autant plus qu’elle a été installée à la tête de la succursale d’Air Algérie à Genève moins d’un an après l’envoi de son époux à la mission permanente de Genève.

20190522_185454

 

 

 
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment