Affaire Haddad : 60 hauts responsables, dont Ouyahia, Sellal et 9 ministres, devant la justice

Affaire Haddad : 60 hauts responsables, dont Ouyahia, Sellal et 9 ministres, devant la justice

Algérie – C’est l’un des plus grands dossiers de corruption de l’histoire de l’Algérie. Ali Haddad, tycoon algérien du BTP, est actuellement entendu au tribunal de Sidi M’hamed à Alger sur des affaires de corruption, de dilapidation de l’argent public et de détournement de biens publics.

 

Entendu d’abord au tribunal de Bir Mourad Raïs, Ali Haddad a cité plusieurs hauts responsables de l’Etat, a appris ALG24 de source sûre. Il s’agit en tout d’une soixantaine de hauts responsables, dont deux Premiers ministres, neuf ministres et deux walis.

 

Les personnalités citées par Ali Haddad ont été convoquées aujourd’hui pour être entendues par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed. Deux anciens ministres ne seront cependant pas entendus aujourd’hui, car ils jouissent de l’immunité parlementaire.

 

Outre les Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal qui se trouvent actuellement au tribunal, d’anciens ministres sont également concernés, dont Amara Benyounès, Hocine Necib, Amar Tou et Karim Djoudi. S’ajoute à cette liste l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et le wali d’El-Bayadh.

Adherbal/Alg24

 
Related articles
[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment